AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 thanks for all. (bea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nash Hawths
FUNNY BOYI'm waking up, welcome to the new age
avatar

MESSAGES : 414
PSEUDO : Wooden Spoon / jii
CREDITS : mischief insane (avatar) ilovefranciscotumblr (gif)
MULTICOMPTES : nope

♢ UNHOLY TRINITY.
ADRESS: #000, 00th STREET
CONTACT LIST:
RP STATUS: close (0/2)

MessageSujet: thanks for all. (bea)   Lun 17 Fév - 0:30



bea & nash
You got that thing that I can't deny
So move it over here, oh yeah
You're giving signs that I recognize

✰✰✰

La journée avait été un peu plus compliquée, mais dans le milieu de la mode tout est toujours trop compliqué. Tôt ce matin, j’avais déposé Noah chez la nounou puis j’étais allé au bureau histoire de faire la pose pour la nouvelle collection de sous-vêtements Calvin Klein qui devait sortir d’ici quelques semaines. Tout s’était bien passé dans l’avant midi, j’avais posé durant près d’une heure pour un total de 155 photos. Ça peut paraitre insignifiant, mais après avoir souri et pris la pause durant un peu plus d’une heure, on commence à être exténué. Par la suite, on m’avait redirigé vers l’essayage pour que j’enfile près de 40 costumes pour le numéro spécial printemps. À la fin de la journée, j’avais plus qu’une seule envie, m’écraser sur mon sofa et écouter un bon film avec mon fil. Il devait être près de 4h30 lorsque je reçus un message de la production pour me demander de reprendre le photoshoot de la mâtiné prétextant qu’il n’avait pas choisi les bons accessoires. C’était exactement pour cette raison que le domaine de la mode m’exaspérait autant quelques fois. Les dirigeants de Calvin Klein préféraient payer près de 300 000$ histoire de reprendre en photo des sous-vêtements qui devaient être déjà parfaits histoire de vendre aux gens du rêve. Suite à ce message, je téléphonai à Bea. « Désolé de te déranger encore une fois, j’ai été retenu au bureau. Tu veux bien aller chercher Noah chez la nounou? Si tu veux passe me voir par la suite, je devrais avoir terminé. Je t’invite au restaurant. » Sa grande sœur n’était pas très dure à convaincre, surtout lorsqu’il s’agissait de Noah. Je retournai donc sur l’étage des photographies pour recommencer le travail de ce matin. Le temps de passer à l’étape du maquillage et des costumes, j’entrai dans la grande pièce ou je devais essayer de bien paraitre. Le décor, un immense rideau blanc. Tout comme dans l’avant-midi, la séance s’était déroulée à merveille. Il avait hâte de voir sa sœur puis son fils. Il avait besoin de se changer les idées après cette longue journée. Quelques flashs puis le photographe demanda qu’on arrête la séance. Tout le monde avait envie de retourner chez lui et vraisemblablement ça ne servirait à rien. Mine de rien, nous avions pris environ 200 photos. Jamais je ne peux croire qu’aucune d’entre elles ne soit réussie. Toujours en sous-vêtements, je me dirigeai vers la cabine pour m’habiller. J’en ressortis avec un jeans délaver et un kangourou bourgogne. Rien de bien extravagant, j’avais seulement envie d’être confortable. Puis j’avais bien le droit, je l’avais amplement mérité. Lorsque je quittai la pièce, j’aperçus une jeune femme enflammée. J’aurais pu reconnaitre cette chevelure entre mille. Toujours aussi belle avec ses escarpins Chanel et sa robe Versace. Elle tenait dans ses bras mon fil, sans plus attendre, je me dirigeai vers eux pour les saluer. « Merci beaucoup, j’ai tellement faim! J’ai envie d’une bonne pizza de chez Gracie Place! » Tout en lui parlant, je volai de sur son épaule le sac à couche du bébé. Je jetais un coup d’œil à Noah pour vérifier que tout allait bien, nous échangeons un regard puis je lui tripotai le bout du nez en prenant une voix super agaçante, mais typique lorsqu’on parle à un bébé. « Comment va le bébé à papa? Il a passé une belle journée? » Bien sûr, je ne m’attendais pas à une réponse, c’était simplement pour lui démontrer de l’affection. Son visage m’avait tellement manqué. Je redonnai toute mon attention à ma grande sœur en espérant qu’elle approuve mon choix de restaurant. Je n’avais pas vraiment envie d’aller dans un endroit chic, vu mon accoutrement, j’avais aussi besoin de me détendre. C’est pourquoi je ne voulais pas aller dans l’un de ses restaurants hors de prix de la 87e rue où l’on se doit de respecter l’étiquette et où l’on doit réserver des millénaires à l’avance pour avoir une bonne table. Je n’eus pas la peine d’insister qu’elle accepta mon offre. J’attrapais mes affaires puis nous sommes entrés dans la limousine vers le petit casse-croute au coin de la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bea Hawths
BACK TO BLACKyou go back to her and i go back to black
avatar

MESSAGES : 461
PSEUDO : shewolf ♡ clau.
CREDITS : © freckles sloth and myself
MULTICOMPTES : x - none.

♢ UNHOLY TRINITY.
ADRESS: #000, 00th STREET
CONTACT LIST:
RP STATUS: availabe. {0/3}

MessageSujet: Re: thanks for all. (bea)   Lun 17 Fév - 3:38

L'odeur qui émanait la dérangeait fortement. Si ce n'avait pas été l'enfant de son frère, elle aurait probablement flanquer le bébé dans le mur. Bea Hawths n'était pas fait pour être mère. Juste le fait de penser à changer d'autres couches lui donnait envie de vomir et de rester dans son lit pour le restant de sa vie. Elle ne pouvait cependant pas laisser le pauvre petit se débrouiller seul, il n'avait malheureusement pas encore l'âge pour ça. Elle priait pour que ce stade arrive prochainement sans pour autant que le don de la parole se développe. Si elle se fiait à Nash, cet enfant serait un vrai petit diable qui ne cesse de courir pour se prendre à vos jambes. Bea le prit dans ces bras une fois terminé de le nettoyer, fière d'être une gardienne et une tante presque parfaite. Elle adorait passé du temps de qualité avec le petit Noah et par la même occasion, laissé un peu de temps pour que son frère Nash respire. Le pauvre n'avait même pas pleinement conscience de sa maturité qu'il se retrouvait avec un enfant à sa charge. Comment Bea aurait-elle donné pour pouvoir foutre son poing dans la gueule de la mère de ce petit qui l'avait lâchement laissé tombé. Elle ne pouvait même pas y penser sans émaner dans une colère noire. Lorsqu'elle avait reçu le message de son frère en fin de journée, elle s'était empressé d'aller chercher le petit, installant le banc d'auto qu'elle avait acheter exprès pour lui. Étant donné qu'il était plutôt tôt, elle décida de rapporter le petit chez elle. Par chance, le pervers qu'était son fiancé Viktor n'était pas encore rentré. Elle ne daigna même pas laissé une note comme quoi elle allait passé une partie de la soirée avec son frère. Cet emmerdeur ne méritait même pas de savoir avec qui elle passait son temps quand ils n'étaient pas dans le même lit. Bea sortit quelques jouets et s'amusa longuement avec le petit avant de finalement voir l'heure. Elle se rendit donc plus tard dans la journée dans les bureaux de Calvin Klein - en limousine cette fois-ci, apportant tout de même le siège de bébé avec elle - avec Noah. Quand elle vit la porte du photo-shoot, elle entra afin de regarder son frère à l’œuvre. Malheureusement pour elle, il était déjà habillé et sortait, exténué. « Merci beaucoup, j’ai tellement faim! J’ai envie d’une bonne pizza de chez Gracie Place! » Elle souria. Bien évidemment, il avait toute son attention sur son fils, chose qu'elle adorait tant chez son frère. Malgré son jeune âge il avait prit toute cette maturité et avait accepter le rôle de père sans broncher une miette. Elle l'admirait et était tellement fière de lui. Elle le laissa prendre le sac, gardant le bambin dans ces bras et souriant. Elle ria lorsque Nash toucha le bout du nez de son fils. Elle adorait les voir ensemble. « Comment va le bébé à papa? Il a passé une belle journée? » Bea était déjà décourager à la simple pensé que Noah parle un jour. Ces deux-là ensemble, ce serait tout simplement un enfer de mot. « Tout ce que tu voudras frèrot, tu l'as bien mérité. » Elle secoua les cheveux de son petit frère en se moquant. Ils s’engouffrèrent finalement dans la limousine pour se rendre au casse-croûte. Une fois rendu, Bea tendit le bambin à Nash et sortit de la voiture, tendant la porte et la refermant derrière. Elle entra dans le petit casse-croûte et prit une table, une serveuse venant leur offrir un siège pour bébé en plus des menus. « On va prendre une pizza moyenne avec deux cocas et une bouteille d'eau, merci. » Ce fût extrêmement rapide. Bea était toujours comme ça, sérieuse et contrôlante. Elle se retourna finalement vers son frère avec un sourire. « Et toi, comment tu vas? » Elle voulait s'assurer que tout allait bien dans la vie de son frère et que c'était toujours mieux que la sienne.

----------------------

staring at the ceiling in the dark, same old empty feeling in your heart. cos love comes slow and it goes so fast. well you see her when you fall asleep but never to touch and never to keeppassenger | phoebetnkins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wherefashionismade.forum-canada.com
Nash Hawths
FUNNY BOYI'm waking up, welcome to the new age
avatar

MESSAGES : 414
PSEUDO : Wooden Spoon / jii
CREDITS : mischief insane (avatar) ilovefranciscotumblr (gif)
MULTICOMPTES : nope

♢ UNHOLY TRINITY.
ADRESS: #000, 00th STREET
CONTACT LIST:
RP STATUS: close (0/2)

MessageSujet: Re: thanks for all. (bea)   Lun 17 Fév - 4:24

Spoiler:
 
Dans la limousine, ils se racontèrent leur journée. Tous les deux avaient une vie très mouvementée et même si ce n’était toujours pas facile avec l’horaire de chacun, ils trouvaient toujours un moment pour se voir. La famille Hawths était très soudée, encore plus depuis les récents événements qui avaient bouleversé leur vie. Monotone était un mot qu’ils avaient tous exclu de leur vocabulaire. Ce qu’il appréciait le plus chez sa grande sœur, c’était son dévouement pour Noah. Elle aurait très bien pu être beaucoup moins présente vu son emploi du temps surcharger. Cependant, elle prenait toujours quelques heures lorsqu’il s’agissait de son neveu. Elle lui avait sauvé la vie à plusieurs reprises et ça, il lui en était très reconnaissant. Sa grande sœur lui avait apporté beaucoup de soutien lorsque Cendy l’avait quitté en le laissant seul avec le bébé. Durant quelques semaines, il avait eu beaucoup de difficulté avec le bébé qui ne faisait que pleurer. Il ne pouvait que dormir quelques heures voire minutes par nuit et tout se stress avait beaucoup joué sur son humeur. Il était héritable et constamment de mauvaise humeur. Chaque jour il se chicanait avec ses confrères qui lui pardonnaient à chaque fois rejetant la faute sur les changements dans sa vie. Nash remerciait le ciel chaque soir de lui avoir donné des sœurs et un frère aussi compréhensif qui l’ont aidé dans cette situation. Être père célibataire n’était pas une chose facile, surtout lorsqu’on y ajoute un emploi très demandant et des études supérieures. C’est exactement pour cette raison qu’il avait décidé de se concentrer sur le métier éphémère de mannequin et de profiter de son corps le temps qu’il pouvait. Il était toute fois triste d’avoir abandonné son rêve de devenir écrivain, mais il savait que ce n’était que partie remise. Des conversations banales fusaient de toute part dans la limousine. Assis tout près de son enfant, il profitait de sa présence. Aujourd’hui il s’était vachement ennuyé de son petit visage d’ange. La relation père-fils est assez difficile à décrire. Il voyait Noah comme une extension de sa personne, son propre organe, sa raison de vivre. Maintenant qu’il avait gouté à la paternité, il n’avait plus envie de rien d’autre. Tout ce qu’il voulait c’était le bonheur de son fil. Lorsqu’ils arrivèrent au casse-croute, il prit son fil dans ses bras ainsi que le sac à couche où se trouvait son repas. Sa sœur était entrée en premier et avait tout de suite demandé une table, sans prendre la peine de regarder le menu, elle avait déjà choisi le repas. Il ne pouvait pas m’empêcher de sourire. Elle était forte et savait ce qu’elle voulait. C’est pourquoi elle était tant redoutable dans son travail. Nash installa son fil dans les chaises hautes du restaurant puis essaya de trouver dans son sac le repas de son fil. Il avait préparé des légumes bouillis accompagné d’un yogourt d’un peu de céréales en purée. Il avait très a cœur l’alimentation de son fil tandis que lui, mangerais une bonne pizza dégoulinante de graisse d’ici quelques minutes. « Et toi, comment tu vas? » Tu avais tellement entendu cette phrase souvent depuis la naissance de Noah. Il lui sourit puis regarda son fil, il savait très bien que cette question était un détour pour savoir comment il se débrouillait avec son enfant. « Mieux, il a recommencé à faire ses nuits maintenant que la plupart de ses dents sont sorties. C’est plus facile de fonctionner quand l’on dort plus que trois heures par nuit. » Il déposa sa main sur celle de sa sœur qui se trouvait sur la table puis la fixa droit dans les yeux pour la remercier. « Merci beaucoup du temps que tu mets pour moi et Noah. C’est très apprécié, vraiment. Sans toi et les autres, je ne sais pas si j’aurais été capable de surmonter toutes ses épreuves. » Il se sentait un peu sentimental ce soir. Il avait besoin d’une soirée avec sa sœur, histoire de décompresser de tout le boulot. Bea était la personne tout indiqué parce que lorsqu’elle était dans les parages, tous les problèmes de la terre se volatilisaient. Elle avait cette faculté d’éliminer en Nash tous ses chagrins et ses soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bea Hawths
BACK TO BLACKyou go back to her and i go back to black
avatar

MESSAGES : 461
PSEUDO : shewolf ♡ clau.
CREDITS : © freckles sloth and myself
MULTICOMPTES : x - none.

♢ UNHOLY TRINITY.
ADRESS: #000, 00th STREET
CONTACT LIST:
RP STATUS: availabe. {0/3}

MessageSujet: Re: thanks for all. (bea)   Lun 17 Fév - 5:28

« Mieux, il a recommencé à faire ses nuits maintenant que la plupart de ses dents sont sorties. C’est plus facile de fonctionner quand l’on dort plus que trois heures par nuit. » Elle détestait quand Nash faisait comme si elle voulait de sa situation avec le bébé. Enfin, c'était un côté mignon chez lui, de toujours parler de Noah comme s'il avait été arraché de ces côtes. Bea ne pouvait pas lui en vouloir d'être aussi prêt de son fils après tout. Elle-même adorait passé du temps avec le petit. Il était une réplique miniature de son frère. Bea se rappelait sa réaction lorsqu'elle avait apprit qu'elle aurait un petit frère. À peine âgé trois ans, elle avait été la plus heureuse grande soeur du monde. Puis ensuite, deux autres filles étaient arrivé et Bea avait développé une complicité d'enfer avec Tris, reléguant les autres au plan de simple frères et soeur. Lorsqu'elle avait apprit pour Cindy, la copine de Nash, elle n'avait pas sut comment réagir. Que Levi, l'aîné, est un enfant était raisonnable, mais que son petit frère en est un alors qu'il commençait à peine sa vie l'ahurissait. Elle n'avait pas comprit jusqu'à qu'il se retrouve seul avec l'enfant. La vision de Nash avec son fils dans les bras avait changé tout vision d'incapacité de la part de Bea envers son petit frère. Elle s'était sentie aussitôt protective envers son frère et son nouveau neveu, Noah. Ils ne formaient plus qu'un dans la façon d'agir et de parler de Nash. Le petit était rapidement devenu un petit miracle dans la famille Hawths et surtout le neveu préféré de taty Bea. Malgré tout, elle était heureuse d'apprendre que la vie allait un peu mieux. Qu'il puisse dormir était très important. « Merci beaucoup du temps que tu mets pour moi et Noah. C’est très apprécié, vraiment. Sans toi et les autres, je ne sais pas si j’aurais été capable de surmonter toutes ses épreuves. » Droit dans l'estime de Bea. Elle était énormément toucher par ces douces paroles et se laissait bercer par celle-ci. Normalement, quiconque autre que lui qui aurait prononcé ces paroles, ce serait retrouvé la tête enfoncé dans un mur. Elle détestait les moments d'émotions, ce n'était pas pour elle, pas pour les gens faible. Avec sa famille, c'était autre chose. Elle se sentait prêt d'eux, ils avaient tous apporter un petit quelque chose à sa vie. Et aujourd'hui elle se rendait compte qu'elle n'était pas une pierre grâce à Nash et son merveilleux fils Noah. « Quelle grande soeur horrible j'aurais été de ne pas t'aider. » Elle fit un léger sourire, appréciant de sentir la main de son frère sur la sienne. Elle parvint même à la serrer quelques instant. « Tu mérites ce support Nash. Tu es un père merveilleux. » Tout droit sortie de son coeur. Bea fini par lâcher la main de son frère. L'ambiance commençait à être pleine d'émotion et elle sentait sa gorge se serrer. Hors de question qu'elle laisse couler une larme en public avec son frère et son neveux. « Assez d'émotion. Même si tu m'as montré que je suis pas une roche sans sentiment, ça ne veut pas dire que tu peux abusé de ce statut, capiche? » Quelques secondes après ces paroles, la serveuse arriva avec la pizza et les deux cocas. Bea eu aussitôt envie de faire une petite blague en voyant Nash tendre la main pour prendre une pointe. « Et tu fais quoi de la prière? » Bien évidemment elle rigolait. Ils n'avaient jamais prié dans la famille Hawths, enfin pas à table ou dans les restaurants. Elle ne prit pas deux minutes à elle-même se servir une pointe, gobant deux trois frites qui était venu avec la pizza. Elle adorait manger des choses grasses. Malheureusement, Viktor n'était pas un adepte de ça. « Au fait, ton siège pour le mariage est de l'autre côté de l'allée au cas où tu aurais besoin de changer Noah. Et ne me dis pas merci.» Elle porta la pizza à bouche en prenant une bouché, la savourant le plus qu'elle le pouvait, bon dieu que c'était bon. Elle devrait sortir plus souvent avec Nash. Après tout, ça ne risquait pas de lui faire prendre du poids avec tous le sport qu'elle effectuait. « Ché trop bon! » dit-elle la bouche pleine.

----------------------

staring at the ceiling in the dark, same old empty feeling in your heart. cos love comes slow and it goes so fast. well you see her when you fall asleep but never to touch and never to keeppassenger | phoebetnkins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wherefashionismade.forum-canada.com
Nash Hawths
FUNNY BOYI'm waking up, welcome to the new age
avatar

MESSAGES : 414
PSEUDO : Wooden Spoon / jii
CREDITS : mischief insane (avatar) ilovefranciscotumblr (gif)
MULTICOMPTES : nope

♢ UNHOLY TRINITY.
ADRESS: #000, 00th STREET
CONTACT LIST:
RP STATUS: close (0/2)

MessageSujet: Re: thanks for all. (bea)   Mar 18 Fév - 2:49

Il faut dire que Nash avait toujours eu beaucoup de facilité à démontrer ses émotions, contrairement à sa sœur. Décrit comme stoïque, dure et ferme, personne n’aimait vraiment la contrarier. Pourtant, c’était bien son rôle de petit frère de la remettre à sa place de temps en temps. Nash avait cette qualité d’être poli et redevable. Il ne se sentait pas obliger de remercier sa sœur ainsi pour son soutien, mais il avait envie de le faire parce qu’il savait qu’elle avait besoin d’être valoriser de temps en temps. Le travail de Bea l’obligeait à être froide. Parfois, elle avait tendance à oublier qu’elle n’avait pas à être aussi distante dans  sa vie privée. Lorsqu’elle était plus jeune, elle n’avait pas cette barrière professionnelle qui l’empêchait de s’ouvrir aux gens. Avec le temps, Nash avait appris à vivre avec cette fausse impression de sa sœur puisqu’il savait qu’au fond elle était lumineuse et douce. C’est avec de petits gestes comme celui-ci qu’il espérait revoir refaire surface la vraie Beatrice. « Tu mérites ce support Nash. Tu es un père merveilleux. » Elle resserra sa main sur celle de Nash pour échanger un peu de tendresse. Cette parole te toucha toi aussi droit au cœur. Comme toutes les bonnes choses ont une fin, elle retira délicatement sa manche. « Assez d'émotion. Même si tu m'as montré que je ne suis pas une roche sans sentiment, ça ne veut pas dire que tu peux abuser de ce statut, capiche? » Le point positif, c’est qu’elle avouait elle-même agir comme une dame au cœur de pierre. Comme on dit, l’acceptation est le premier pas vers la délivrance. Nash sourit à la douceur et la légèreté des propos de sa grande sœur. Par contre, elle avait toujours été très autoritaire, tu n’avais pas d’autre choix que d’accepter la proposition qu’elle venait de te faire. « C’est promis capitaine. » Puis il plaça sa main sur son front à la manière des soldats. Il avait ce petit sourire narquois et l’impression d’avoir revu, l’espace d’un cours instant, les véritables sentiments de sa sœur. C’est à ce moment que la serveuse arriva avec la pizza ainsi que les breuvages. Lorsqu’elle déposa les assiettes sur la table, Nash commença à saliver. La salade qu’il avait engloutie entre deux paires de shorts ne l’avait pas totalement rassasié. Voilà plusieurs heures qu’il exigeait un repas consistant, voilà maintenant le moment qu’il rêvait. La pizza dégoulinante de graisse accompagnée de frites tout aussi adipeuses. Alors qu’il allait prendre une frite, Bea le coupa sec.  « Et tu fais quoi de la prière? » Nash releva les yeux vers sa sœur pour comprendre. Les Hawths n’étaient jamais fait la prière avant le repas, ni même jamais allés à l’église le dimanche. C’est pourquoi il ne comprenait pas pourquoi sa sœur voulait faire la prière. L’espace de quelques secondes s’écoula puis elle se mit à rigoler en empoignant quelques frittes bien grasses. Il accompagna dans sa petite blague qui n’avait malheureusement rien de comique puis attrapa une fritte histoire de satisfaire tes envies. Malheureusement, la pizza devait attendre puisque Noah réclamait lui aussi de la nourriture. Il lui donna quelques légumes qu’il avait fait bouillir. Le temps qu’il mâchouille tout ça, Nash aurait le temps de grignoter à son tour. « Au fait, ton siège pour le mariage est de l'autre côté de l'allée au cas où tu aurais besoin de changer Noah. Et ne me dis pas merci. » C’était une délicate attention, mais apporter Noah au mariage n’était peut-être pas une très bonne idée. « Je ne sais pas si le petit monstre devrait venir. Je n’ai pas envie de déranger tout le monde s’il se met à pleurer et je me dois d’être complètement disponible en tant que témoin. De toute manière, il ne risque pas de s’en souvenir. J’ai déjà demandé à la nounou de s’occuper de lui durant la journée… et la soirée. » Il savait que Bea n’accepterait pas la nouvelle. Elle était très attachée à son neveu et il imaginait qu’elle aimerait bien l’avoir à ses côtés à son mariage. Cependant, il restait convaincu que ce n’était pas une bonne idée de l’apporter avec lui au mariage. « Parlons mariage. J’ai bien hâte de voir ce que tu vas nous réserver! Laisse-moi seulement te dire que je n’aimerais pas être le personnel, les pauvres, je les plains. Essaye de ne pas être trop dure avec les incompétents. »  Il savait hors de tout doute que certains d’entre eux ne termineraient même pas leur service. Bea avait la fâcheuse manière d’être très autoritaire, parfois même violente. Sans attendre une seconde de plus, le jeune homme empoigna ses couverts puis commença à déguster son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: thanks for all. (bea)   

Revenir en haut Aller en bas
 
thanks for all. (bea)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRETTY LITTLE FASHION. ✯  :: WASHINGTON HEIGHTS, CHICAGO :: 75th Street :: The Gracie Place-
Sauter vers: